Eurohold se renforce à Paris

Le conseil M&A d’origine catalane spécialisé sur le mid-cap cross border compte se renforcer en France notamment en étoffant son bureau de Paris.

Créé en 1989 à Barcelone par deux Français, Jean-François Alandry et Pascal Vieilledent, Eurohold, ce conseil cross-border en M&A et levée de fonds, coutumier des deals ibéro-espagnols et franco-espagnols a déjà déployé des passerelles vers l’Amérique du Nord et Centrale. Déjà présent à Lyon, avec Bernard Demode, managing partner France, et Fanny Peigner, partner, il veut se renforcer sur le territoire en étoffant son bureau à Paris, où exerce actuellement Sonja Fell, mais aussi dans d’autres pays pour devenir « un acteur incontournable du conseil financier cross-border mid-cap ».

Se renforcer en Europe du Nord

Eurohold s’est implanté dans trois nouveaux pays en 2017 – Japon / Tokyo, Etats-Unis / San José et Portugal/Lisbonne -, portant à 17 le nombre de ses bureaux en propre, dans quinze pays. Autant de points d’ancrage qui lui permettent, « accessoirement », de limiter les risques liés au climat tourmenté de la Catalogne. Confiant dans la solidité de son modèle, Eurohold veut renforcer sa présence en Europe du Nord, autrement dit en Allemagne, au Royaume-Uni et en France où un partner est en passe d’être recruté et rejoindra les nouveaux locaux parisiens. « Nous voulons accompagner nos clients et prospects à la vente comme à l’achat, notamment en cross border, et sommes convaincus qu’Eurohold a une place à prendre dans le paysage du conseil en fusions-acquisitions mid-cap en France », estime Bernard Demode ( photo ci-contre). Eurohold prévoit aussi de collaborer davantage avec des fonds. En Espagne, Eurohold a déjà  travaillé pour Advent, Apax, la Caisse des Dépôts, L Capital, Otium ou encore 3I. « Nous avons toute légitimité à accompagner également ce type d’acteurs en France : le marché des acheteurs n’est pas que local et notre maillage international nous permet de détecter des cibles pertinentes », note encore le conseil.

17 deals l’an passé

En 2017, Eurohold, fort d’une cinquantaine de collaborateurs parmi lesquels quinze managing partners (un par pays), a accompagné 17 opérations, dont sept deals cross border, pour un montant cumulé de 80 M€. Ont ainsi été conseillés Pomona dans sa prise de participation majoritaire chez Geland (logistique), le spécialiste des campings Capfun dans trois acquisitions, Bonder & Co dans sa cession à Le Collectionist, Smart Holding qui s’est porté à 70 % au capital de Dental Company ou encore Ebro France lorsqu’il a acquis Végétalia (voir tous ses deals dans sa fiche annuaire ci-dessous). Cinq deals s’affichent au compteur cette année, dont Gesflor Mexique, l’un de ses clients de longue date, repris par GFI Informatique, ou encore le retrait de la cote de Lombard Risk du LSE, pour un montant de 60 M€. « L’unique P-to-P réalisé à Londres depuis début 2018 », souligne Bernard Demode qui compte bien capitaliser sur la technicité de cette opération « emblématique » pour en attirer d’autres et s’atteler à des opérations au-delà de la valeur d’entreprise cible actuellement (20 à 50 M€ pour l’essentiel).

Bernard Demode (2)    Fanny Peigner_couleurSonja Fell 600x600

Bernard Demode                                      Fanny Peigner                 Sonja Fell

Les Confidentiels de CFNEWS

03 avril 2018

Par Anne Joly